Faits surprenants sur l’animal le plus rapide du monde

par Animal Club Le Furet
Quel est l’animal le plus rapide du monde ? Faits surprenants !

Pour survivre, que ce soit sur terre, dans les airs ou en mer, les animaux doivent être rapides pour échapper à leurs prédateurs. Certains le sont plus que d’autres et dépassent de loin l’Homme qui est considéré comme le prédateur ultime. Voici quelques faits surprenants sur l’animal le plus rapide du monde suivant les milieux.

L’animal le plus rapide sur terre

Si les chevaux courent vite et font des courses incroyables, sur terre, ils n’égalent en rien le guépard. Cet animal célèbre pour ses courses pointe à plus de 110 km/h. Il prend donc une seconde pour faire quatre foulées et parcourt 8 mètres en une seule foulée. En deux secondes, le guépard est capable de parcourir 70 km/h. Cette vitesse peut augmenter très rapidement. En sprint sur 500 m, le guépard a une vitesse moyenne de 94 km/h. Sur une distance plus longue, il est à moins de 50 km/h.

Fait surprenant sur terre, un animal est bien plus rapide que le guépard. Il s’agit de la gazelle à poche dorsale. Il s’agit d’une antilope d’Afrique qui n’a rien à envier aux grands fauves et autres animaux. Cette dernière est fine et légère. Ces avantages lui permettent d’atteindre plus de 110 km/h sur 400 m et d’avoir une vitesse moyenne de 88 km/h. Sur de longues distances, le springbok peut tenir à 50 km/h. Derrière ces deux animaux, le chevreuil a également des statistiques intéressantes. Sa vitesse sur de longues distances est de 40 km/h.

L’animal le plus rapide en mer

En mer, les poissons sont également capables d’atteindre des vitesses de pointe étonnantes. Ici, sous terre, la concurrence est rude. En effet, ce sont les poissons de la famille des istiophoridés qui se disputent la première place. Le makaire bleu et l’espadon voilier qui en font partie ont tous deux une vitesse de pointe atteignant les 110 km/h.

Cependant, ces deux poissons ne sont pas les seuls. En effet, d’autres poissons sont capables de reproduire les mêmes performances. Il s’agit de :

  • le thon rouge de l’Atlantique,
  • le thon rouge du sud,
  • le thon rouge du Pacifique,
  • le requin Mako.

Si ces derniers peuvent atteindre également les 110 km/h, il faut noter que c’est en position de chasse. En effet, le requin Mako a une endurance réelle de 50 km/h et les thons, leur performance est de 12 km/h. Des faits surprenants pour des espèces peu connues du grand public.

L’animal le plus rapide en mer

L’animal le plus rapide dans les airs

Lorsqu’il faut identifier l’animal le plus rapide en l’air, l’aigle revient sur toutes les lèvres. Cependant, parmi les oiseaux, il est devancé par le faucon pèlerin. Ce dernier a une vitesse moyenne de 180 km/h en descente en piqué. Cependant, selon les recherches, cette vitesse est la moins grande qui a été mesurée, car le faucon à la capacité de voler à près de 390 km/h pour attraper ses proies.

Pour en revenir à l’aigle, il faut noter que ce rapace est également capable d’atteindre une vitesse de plus de 320 km/h en descente en piquée. En moyenne, l’aigle pique à 241 km/h. Une vitesse assez rapide chez les oiseaux qui ne laisse aucune chance aux proies.

Fait surprenant, c’est qu’il existe des oiseaux plus rapides que l’aigle et le faucon. Il s’agit notamment des martinets épineux, de la frégate et du faucon gerfaut. Toutefois, ils manquent assez de données sur ces super avions de chasse. Il est donc difficile de prouver les différentes affirmations autour de leur vitesse.

L’animal le plus rapide du monde s’identifie à son milieu de vie. Dans les airs, sur terre ou dans la mer, différents animaux se démarquent. Chaque milieu a donc son champion qu’il faut considérer.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Vous pourriez également aimer

Laissez un commentaire