Quelle durée de survie pour une puce sans hôte ?

par Animal Club Le Furet
Combien de temps une puce peut-elle survivre sans animaux ?

Le chien, le chat et même les rongeurs sont les hôtes des puces. Ces dernières sont des parasites qui se nourrissent du sang de ces animaux pour survivre. Que se passent-ils lorsque les puces n’ont plus d’hôtes ? Arrivent-elles à survivre assez longtemps ? Les éléments de réponse dans cet article.

Dangerosité des puces pour les animaux domestiques

Près de 65 % des foyers en France possèdent des animaux domestiques. Généralement, ce sont des chiens et des chats. Il existe également d’autres animaux domestiques. Toutefois, les puces attaquent beaucoup plus les chats et les chiens que les autres espèces.

Si la puce du chat (Ctenocephalides felis) est plus courante, celle du chien n’est cependant pas rare. Bien souvent, les puces peuvent passer d’un animal à l’autre, selon le besoin.

Ce qui fait des puces des parasites dangereux pour les animaux domestiques, c’est le fait qu’elles sont en mesure de leur causer des maladies graves en les infestant. En conséquence, chaque propriétaire est contraint de dépenser des montants astronomiques pour le rétablissement de son animal de compagnie.

Les facteurs qui influencent la durée de vie des puces sans hôte

Les facteurs qui influencent la durée de vie des puces sans hôte

La durée de vie d’une puce hors de son hôte n’est pas figée. Elle dépend de plusieurs facteurs notamment :

  • la température,
  • l’humidité ;
  • la nourriture précédente.

Il faut savoir que lorsqu’une puce est sans hôte et se retrouve dans un milieu frais, elle a de fortes chances de survivre longtemps. Par contre, lorsque la température ambiante du milieu dans lequel elle se retrouve est élevée, ce parasite à moins de chance de survivre pendant plusieurs jours.

La présence d’humidité prolonge la vie d’une puce. Leur durée de vie est donc réduite dans un milieu sec. Pour ce qui est de la nourriture, il faut noter qu’une puce affamée ne fait pas long feu.

Le stade de développement d’une puce

Il est important de noter qu’en plus des trois facteurs identifiés comme étant les plus importants à la survie d’une puce sans hôte, il faut également tenir compte du stade de développement. De ce quatrième facteur dépend également la survie de ce parasite.

Une puce à trois étapes de développement. Tout d’abord, c’est un œuf. C’est à l’intérieur que le parasite se nourrit avant d’éclore et d’avoir une taille adulte. Si les œufs sont sur votre chien ou votre chat, ce dernier a une forte chance de survivre en suçant le sang de l’hôte. Par contre, si ce dernier n’est pas dans l’équation, les œufs ne vont pas survivre.

Le second stade de développement des puces, c’est l’étape de larve. Les larves ont plus que jamais besoin d’un hôte pour survivre. En l’absence, ils mourront, car leur durée de vie sera considérablement réduite.

Le stade de développement d’une puce

Une fois que les puces atteignent l’étape de pupes, elles sont plus résistantes, car elles possèdent à ce niveau un cocon protecteur assez résistant. Ainsi, en l’absence d’hôte, elles peuvent survivre pendant un bon moment. Toutefois, avec des conditions environnementales défavorables, elles ne vivront pas longtemps.

Le temps pendant lequel une puce peut survivre sans animaux est variable. Cela dépend en effets des facteurs environnementaux. À cela, il faut ajouter l’étape de développement de ces parasites. Une puce adulte peut survivre pendant plusieurs jours ou quelques mois si de bonnes conditions sont réunies. Par contre, les larves, œufs et pupes sont sensibles et moins enclins à devenir des adultes capables d’infester les animaux domestiques.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Vous pourriez également aimer

Laissez un commentaire